La parité Euro / Dollar sera-t-elle pour 2019 ?

0
545

La popularité de l’euro est toujours élevée. Mais, elle reste la deuxième monnaie la plus utilisée, derrière le dollar, dans les transactions. Selon les analystes, la monnaie unique devrait remonter en 2019, profitant d’une dépréciation du billet vert. En 2018, le dollar américain a avancé de 4,5 % face à la monnaie unique. À la date du 7 janvier 2019, 1 euro valait 1,14 dollar. Peut-on prévoir une parité Euro/dollar pour 2019 ?

La parité Euro / Dollar, effective en 2019 ?

En 2018, le billet vert s’est fortement apprécié, après une pause en 2017. Les taux élevés de la FED, signes d’une économie dynamique, ont attiré les investisseurs. Le billet vert s’est donc apprécié face aux monnaies des pays émergents, avançant de 4,5 % face à l’Euro. La monnaie unique est fragilisée par les tensions en Europe, et cela devrait se poursuivre cette année.

 

 

Un début d’année difficile pour l’euro

L’économie américaine affiche un regain de forme, pendant que la croissance économique reste faible en zone euro. Les tensions politiques en France et en Italie, et les incertitudes autour des conditions du Brexit sont autant de facteurs qui pèsent sur l’euro. Le début de l’année s’annonce difficile pour la monnaie unique. L’effondrement de la livre turque en 2018 est aussi un des facteurs handicapants pour l’euro.

L’euro a retrouvé la parité avec le dollar de juillet à octobre 2002. Depuis, la monnaie unique n’est plus jamais repassée sous cette limite. Mais, cela pourrait se reproduire, en raison de la dynamique de l’économie américaine combinée aux difficultés de la zone euro. En 2018, la monnaie unique s’est affaiblie face au dollar. Après un pic en février 2018, à 1,256 dollars, l’euro a plongé. La situation pourrait s’accentuer cette année.

Même si la parité n’est pas impossible, elle reste fort peu probable en 2019. Les analystes les plus optimistes envisagent un rebond de l’euro.

En effet, l’embellie de l’économie américaine reste temporaire. Une pause dans les relèvements de taux de la FED pourrait avoir l’effet contraire. Le billet vert deviendrait alors moins rémunérateur et moins attractif, entraînant un ralentissement économique et l’affaiblissement du dollar.

L’euro, fragile après 20 ans d’existence

Créé en 1999, l’euro est la monnaie de 19 pays (340 millions d’habitants) de l’Union européenne qui compte 28 États membres. Hors de la zone euro, on estime à 175 millions le nombre de personnes qui utilisent cette monnaie. Le Monténégro et le Kosovo l’utilisent, ainsi que quatre micro-États : Andorre, Monaco, Saint-Marin et le Vatican.

Un bilan controversé

L’euro a renforcé les liens économiques en Europe, en mettant fin à la guerre des monnaies. Mais, son bilan divise les économistes. Certains assurent que l’euro est une réussite. D’autres, par contre, estiment que la monnaie unique n’a pas tenu toutes ses promesses. D’autres encore pensent que l’euro est une erreur dans une zone où les États membres ont des dynamiques économiques assez différentes. Les tensions en Europe (budget italien, gilets jaunes, Brexit) ont aussi contribué à fragiliser l’euro.

Lors de son lancement en janvier 1999, l’euro a débuté avec un cours de 1,1789 dollars, puis atteint son plus bas niveau, de 0,8272 dollar en octobre 2000. La monnaie unique retrouve la parité avec le dollar pour la première fois en février 2000, avant d’atteindre son plus haut cours, de 1,6038 dollars, de janvier 1999 à décembre 2008.

Le dollar, la tendance haussière pourrait se poursuivre en 2019

En 2018, le billet vert s’est apprécié de 4,34 % face à un panier de référence. Les spécialistes indiquent que cette série inédite est la meilleure performance annuelle du dollar depuis 2015. Une réussite rendue possible par :

  • Les hausses de taux d’intérêt de la banque centrale américaine (Fed) ;
  • Les turbulences politiques et économiques en Europe.

Les relèvements de la FED ont permis d’attirer les investisseurs. Cette politique monétaire rend plus attractifs les achats de billets verts. Selon les analystes, l’accroissement des incertitudes mondiales a aussi favorisé les achats de billets verts, l’économie américaine étant bien plus dynamique.

Des devises majeures, mais volatiles

L’euro et le dollar sont des devises majeures. Elles restent cependant très volatiles. Le taux de change de ces deux monnaies évolue constamment, constituant un risque pour les investisseurs. Cette volatilité peut entraîner des pertes ou des profits, selon les situations. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène :

  • La stabilité (l’instabilité) géopolitique ;
  • Les taux d’inflation ;
  • Les politiques monétaires ;
  • Les taux d’intérêt ;
  • Le tourisme ;
  • Les importations et exportations…

Que retenir de cet article sur la parité Euro/Dollar en 2019 ?

L’euro s’est affaibli en 2018 face au dollar. Mais, la monnaie unique reste toujours populaire. Selon les prédictions, elle devrait connaître un rebond cette année. Fortement apprécié en 2018, le billet vert a quant à lui bénéficié du resserrement monétaire de la FED. Cependant, la parité euro/dollar reste fort peu probable cette année.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here