Comment surveiller les impayés d’un fournisseur ou d’un client ?

0
270

Les entreprises doivent impérativement vérifier la solvabilité de leurs partenaires avant la signature des contrats commerciaux. Cela leur permet de bénéficier d’une bonne santé financière et de se mettre à l’abri d’une faillite. Comment les dirigeants doivent-ils s’y prendre pour minimiser les risques d’impayés ?

Consulter les bases de données publiques

Avant la conclusion des contrats commerciaux, les responsables doivent se renseigner en amont sur la situation financière de leurs partenaires. La base Sirene de l’Insee permet d’accéder aux fiches d’identité de près de 20 millions d’entreprises fonctionnelles ou en cessation d’activités. Le site d’Infogreffe fournit aussi des données relatives aux privilèges des sociétés, aux procédures collectives, aux bilans, aux statuts, aux actes, etc.

Le registre national du commerce et des sociétés tenu par l’Inpi représente une source fiable pour se renseigner. Les responsables peuvent également consulter les annonces civiles et commerciales publiées au Bodacc et au journal officiel des associations diffusées par la Direction de l’information légale et administrative.

Recourir à des solutions professionnelles

Les portails comme ceux proposés par Infolégale permettent aux entreprises de collecter facilement des informations à haute valeur ajoutée sur leurs partenaires commerciaux.

  • Ces plateformes mettent à la disposition des dirigeants des fiches d’identité des sociétés françaises et internationales. Ces sites fournissent également les scores de solvabilité et encours ainsi que les indicateurs financiers. De plus, les responsables ont la possibilité de consulter des rapports relatifs aux audits et aux enquêtes de terrains. Ils en apprennent davantage sur le parcours des dirigeants et sur leurs mandats. Ils obtiennent aussi des renseignements liés à l’actionnariat, aux participations. Ils accèdent à des documents officiels.
  • Un tel portail permet aux responsables d’entreprise d’évaluer facilement le risque d’insolvabilité des tiers sur une période de 12 mois. Ils accèdent à des statistiques fiables grâce à l’intelligence artificielle et à des analyses approfondies. Cela aide les utilisateurs à mieux prévenir les défaillances. Ces plateformes prônent une approche exclusive de la surveillance avec des alertes. Cette solution permet aux dirigeants de suivre l’évolution du score de solvabilité des partenaires commerciaux en temps réel.

Surveiller les échéances de paiement

Les responsables d’entreprises doivent analyser les comportements de règlement de leurs partenaires commerciaux. Ils doivent régulièrement traiter les factures afin de repérer les bons et les mauvais payeurs. Un suivi hebdomadaire des dossiers clients s’impose. Cette précaution aide les dirigeants à relever les retards de paiement. Ils pourront donc les relancer pour les inciter à honorer rapidement leur engagement. Cette astuce permet aux entreprises de réduire les risques d’impayés. Cela met les sociétés à l’abri des difficultés de trésorerie.

Par ailleurs, les responsables doivent prendre toutes les dispositions pour régler les factures des fournisseurs à bonne date. Cela implique une surveillance régulière des échéances de règlement. Ce suivi s’impose pour limiter les risques d’insolvabilité. Une entreprise financièrement défaillante ternit sa réputation. Cela ne rassure pas ses partenaires commerciaux. D’importants contrats pourraient échapper à une telle société. Cela représenterait indéniablement un manque à gagner susceptible d’affecter négativement la trésorerie de ladite structure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here