Entreprises marketplace : comment optimiser les paiements 

0
56

Les marketplaces ont le vent en poupe et occupent une place de choix dans le secteur de l’e-commerce. Elles s’imposent ainsi tout doucement comme étant l’avenir de la vente en ligne même si un gros problème persiste : celui de la fluidité des flux financiers. Dans la majorité des cas, les entreprises veulent rapidement récupérer leurs créances afin d’investir dans de nouvelles opportunités. Découvrons donc trois astuces qui vous permettront d’optimiser vos paiements.

Opter pour un prestataire de service de paiements professionnel

Optimiser vos paiements passera avant tout par vous attacher les services d’un Prestataire de Service de Paiement Professionnel (PSP). Ce sont des spécialistes en matière de paiement digital qui s’occupent de mettre sur pied l’intermédiaire entre la marketplace et ses utilisateurs. Ce prestataire de service s’occupe donc des transactions et encaisse les fonds pour le marchand.

Vu la sensibilité de la position qu’il occupe, il est indispensable que le PSP puisse garantir la sécurité des paiements. De fait, votre réputation et votre solvabilité pourraient très sérieusement en pâtir. En France par exemple, Lemonway développe des solutions de paiements modulables et taillées sur mesure pour les marketplaces. La sécurité et la facilité d’utilisation offerte en font l’un des tout meilleurs choix.

Diversifier vos offres de paiement en fonction des préférences locales

Les préférences en matière de paiement varient en fonction des zones géographiques. Alipay est par exemple très plébiscité en Chine tandis qu’en France, PayPal fait beaucoup plus l’unanimité. Mettre dans les meilleures conditions vos clients nécessitera donc d’intégrer un grand nombre de moyens de paiements. En gérer un grand nombre peut rapidement s’avérer fastidieux, mais ce sera nécessaire si vous cherchez à optimiser les paiements.

Des études ont prouvé que la majorité des acheteurs renonçaient à leur achat dès lors que leurs méthodes de paiement favorites n’étaient pas disponibles. Vos clients ne voudront pas sortir de la sécurité que leur offre leur zone de confort. Il vous revient donc de diversifier les choix :

  • chèques ;
  • virements ;
  • cartes bancaires, etc.

Plus vos clients auront de facilités à vous payer, plus vous en aurez et plus vite vous serez payés.

Mettre sur pied une politique de crédit et de suivi de retard

Attendre constamment des paiements qui vous sont dus ne fera absolument pas de bien à votre trésorerie. Cela dit, vous ne pouvez pas juste couper court à toute forme de crédit, car certains clients méritent un traitement spécial vu leur statut. Même les plus grandes sociétés accordent des crédits et cela leur réussit parce qu’elles détaillent une politique de crédit qui les protège. Tout le nœud du problème réside donc dans l’établissement de ladite politique.

Vous devez pouvoir définir avec précision le type de clients qui se verra proposer des termes généraux et imposer un paiement automatique à tous les autres. Une fois cette politique définie, il faudra que clients et collaborateurs en prennent connaissance. Vous réduisez ainsi les chances d’accorder des crédits à des clients qui ne seront pas en mesure de régler par la suite.

Malgré ces précautions, il pourrait arriver à l’occasion qu’un client régulié prenne du retard. Vous devez anticiper une telle situation en faisant parvenir des notes de rappels au fur et à mesure que l’échéance approche. En combinant une politique qui filtre les clients pouvant bénéficiant d’un crédit et faisant des rappels réguliers à ces derniers, vous éviterez à coup sûr de vous retrouver dans des postures où une procédure contentieuse deviendrait obligatoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here