Frais réels : comment calculer et déclarer ses impôts en 2020 ?

0
162

Ce n’est plus un secret pour personne que les frais professionnels sont également déductibles d’impôts. Pour ne pas tomber sous le coup de la loi, il vaut mieux jouer cartes sur table et déclarer tous ses frais réels. Quels sont les frais réels qui sont déductibles ? Comment les calculer et les déclarer ? Les réponses à ces différentes questions se trouvent dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que les frais réels ?

Au cours du calcul de l’impôt, l’administration fiscale applique par défaut et à tous les titulaires de traitements et salaires un abattement de 10 % sur le montant de leurs revenus. Ces derniers sont alors imposés sur une base de 90 % du total de leurs revenus engrangés dans le mois. Toutefois, les contribuables peuvent opter pour la déduction des frais réels ; des frais relatifs aux dépenses professionnelles. Par le terme « frais réels », on entend principalement les frais de transport, les frais de repas et autres frais liés au déroulement d’une mission professionnelle ou autre. De même, les frais réels ne sont pas uniquement liés aux frais de transport dans un cadre professionnel. On peut également retrouver dans la liste des frais réels d’autres frais à savoir :

  • Les frais de lingerie (conception e vêtements professionnels) ;
  • Les frais de voyage ;
  • Les frais de formation (formation professionnelle et continue ou stage) ;
  • Les frais de documentation professionnelle.

Mais les frais réels ne s’arrêtent pas là. Vous pouvez consulter la liste des frais réels déductibles sur le site officiel de l’administration des impôts.

Le calcul des frais réels

À défaut de subir un abattement systématique de 10 % de ses revenus, le contribuable peut lui-même déduire les frais professionnels. Et pour cela, il faudra faire preuve de rigueur. Le contribuable devra justifier tous ses frais professionnels et s’il n’a pas tenu en amont une comptabilité actualisée, ce sera plus difficile de faire une déclaration d’impôts juste. La seule manière de faire une déclaration juste et complète est de retrouver et de produire toutes les notes de frais concernant la période de calcul. Aussi, il faut garder à l’esprit que le mode de calcul peut différer selon la nature des frais. L’imposition des frais de déplacement par exemple diffère des autres types de frais réels.

S’agissant des frais de repas

Il s’agit là d’une dépense liée à la profession, car un repas pris hors domicile coûte plus cher qu’un repas pris à domicile. Cette dépense est donc déductible, car inévitable et justifiée. Il y a par exemple le manque de cantine pour les salariés.

S’agissant des dépenses de voiture.

Si le véhicule personnel du contribuable est utilisé à des fins professionnelles, il faudra alors évaluer cette quote-part en tenant compte du kilométrage. Pour ce faire, il doit calculer le kilométrage parcouru en se basant sur le barème kilométrique de l’Administration qui prend en compte tous les calculs pour les frais réels y compris l’amortissement annuel du véhicule. Les frais de péage, de stationnement et même les intérêts d’emprunt en cas de véhicule acheté à crédit sont compris dans le barème. Toutefois, le calcul des frais liés aux dépenses d’une voiture est plafonné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here